Comment se servir d’un autocuiseur ?

Un autocuiseur permet de cuire beaucoup plus rapidement des aliments par rapport à une casserole traditionnelle. C’est en effet un ustensile de cuisine très pratique qui permet de gagner du temps et des économies d’énergie. Mais comment se servir d’un autocuiseur efficacement ?

Le remplissage

Il faut commencer par préparer les aliments à faire cuire qui peut être des légumes, de la viande, du poisson, des pâtes, etc. Les laver et les découper selon ses préférences et les mettre dans la marmite. Il est également possible de se servir d’un autocuiseur pour faire stériliser des biberons ou des bocaux d’aliments. Il y a deux options pour placer ses aliments dans un autocuiseur :

  • en plaçant les aliments directement dans le fond de la cuve,
  • en utilisant le panier prévu à cet effet et choisir la cuisson à vapeur.

Remplir l’autocuiseur avec au moins 25 cl ou 2 verres de liquides au 2/3 de sa hauteur au maximum.

Refermer ensuite le couvercle en s’assurant qu’il n’y ait aucune fuite, fissure ou entaille pour des raisons de sécurité. Il faut s’assurer que l’autocuiseur soit fermé hermétiquement pour former la pression. Mettre la soupape de sécurité pour les anciens modèles ou programmer le mode et la durée de cuisson pour les modèles plus récents.

L’augmentation de la pression

Faire monter la pression en plaçant l’autocuiseur sur une source de chaleur allumée au maximum. Il doit atteindre une température de plus de 100 °C en quelques secondes. S’il est fermé hermétiquement, la pression va monter de même que la température. Il faut vérifier que le programmateur n’est pas sur la position de purge. Dans ce cas, en effet, la pression de l’autocuiseur ne montera jamais. Si la pression monte correctement, et selon son modèle d’autocuiseur :

  • la soupape va tourner et faire du bruit,
  • le témoin rouge va apparaitre,
  • le compte à rebours va démarrer.

La soupape effectue son rôle en libérant le trop-plein de pression et il est alors temps de diminuer la chaleur du feu.

La cuisson

Le temps de cuisson commence à l’instant où la soupape de régulation laisse s’échapper de la vapeur. Calculer le temps de cuisson si l’autocuiseur n’est pas doté d’un compte à rebours et faire baisser le feu. Ceci permet de faire une économie d’énergie d’environ 70 % par rapport à une cuisson traditionnelle.

La décompression

Après l’écoulement du temps de cuisson, il faut couper la source de chaleur et évacuer toute la vapeur avec précaution :

  • en retirant la soupape avec des gants anti-chaleur pour les anciens modèles et laisser redescendre la pression ; passer la cocotte sous un robinet d’eau froide permet de décompresser plus rapidement ;
  • en mettant le programmateur sur la position de purge dans le cas d’un autocuiseur avec programmateur.

Il faut faire attention à ne pas se bruler avec le jet de vapeur.

La pression est tombée quand il n’y a plus de sifflement ou que le témoin rouge est éteint. Il est alors possible d’ouvrir la cocotte et de vérifier la cuisson de ses aliments. Il faut également éviter la vapeur et l’eau en ouvrant le couvercle, car c’est encore très chaud.